Comment un chat peut-il changer ma vie ?

Adopter un nouveau chat, vous y pensez de plus en plus ? Vous avez raison, car ça change la vie ! Pour vous aider à vous faire une idée, CAT APART vous explique aujourd’hui ce qui va changer dans votre quotidien, en bien comme en mal, après l’adoption du nouveau Miaou.

EN SAVOIR

Plus de détails

EN SAVOIR +

Un chaton, ça change la vie ! Ne foncez pas tête baissée et choisissez un chat qui vous correspond

Tous les propriétaires de chats vous le diront, l’arrivée d’un petit félin à la maison s’accompagne de nombreux effets bienfaisants ! D’ailleurs, de récentes études scientifiques tendent à prouver que le chat serait peut-être le véritable meilleur ami de l’homme, grâce à son influence positive sur notre psychologie. N’en déplaise aux détracteurs qui pensent qu’un chat ne sert à rien, nos matous sont plein de vertus bénéfiques ! Attention cependant aux cohabitations difficiles qui peuvent, elles, entraîner un stress néfaste pour votre existence comme pour celle de votre animal.

 

Les effets positifs de l’adoption d’un chat

Si votre nouveau chat s’entend bien avec vous, il changera sans aucun doute votre vie grâce à sa présence apaisante. On rapporte généralement :

  • Une baisse du niveau de stress, et donc une amélioration de la santé psychologique de chacun. Moins de stress peut aussi contribuer à réduire certains problèmes de santé physique comme l’hypertension.
  • Une meilleure humeur, pour apaiser les idées noires et les tendances dépressives.
  • Des émotions positives et partagées : joie, plaisir, gaieté, jeux.
  • Une accentuation de notre capacité d’empathie et de notre ouverture aux autres.
  • Une perception plus positive de notre environnement, avec l’impression qu’un bout de nature sauvage et majestueuse vient s’installer chez nous
  • Une nouvelle source d’activités amusantes par le jeu, ou si votre chat l’accepte, par la promenade dans un parc ou dans la nature.

 

Les effets négatifs possibles suite à l’adoption d’un chat

On adore nos matous, mais il ne faut pas oublier que dans certains cas, la cohabitation peut également entraîner du stress et des effets négatifs. C’est fréquemment le cas avec un chat malpropre, agressif, ou qui détruit le mobilier et les effets personnels de son maître. On constate alors :

  • Une augmentation du stress, de la colère et de la mauvaise humeur à cause de la mauvaise relation avec le chat, mais aussi en raison des disputes récurrentes dans la famille.
  • Une aggravation des émotions négatives comme l’irritation, la culpabilité, la tristesse.
  • Une accentuation de certains sens, entraînant par exemple une hypersensibilité aux odeurs d’urines et de fèces, ou au bruit avec un chat qui miaule de façon insistante.
  • De nouvelles activités désagréables : devoir acheter fréquemment de la nourriture, nettoyer la litière, …

En tant que comportementalistes félins, nous avons rencontré de nombreux maîtres de chat qui se sentaient enfermés dans une spirale négative avec leur animal. Bien heureusement, il existe des solutions pour retrouver une vie paisible à la maison. Et dans ce cas, les effets positifs sur notre humeur reviennent à toute vitesse. Alors, en cas de problème comportemental de votre chat, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, ou à l’un des comportementalistes de notre équipe !

-Nina Marini, CAT APART