Comment inciter mon chat à jouer ?

Votre matou a perdu le goût de jouer, et vous aimeriez qu'il soit plus actif ? Suivez nos conseils pour lui donner envie de courir, sauter, chasser et réveiller le petit prédateur qui sommeille en lui !

EN SAVOIR

Plus de détails

ACCESSOIRES
EN SAVOIR +

Comment inciter mon chat à jouer ?

Que vous soyez abonnés à notre page Facebook ou simplement un lecteur occasionnel de notre site, vous le savez : nous vous conseillons souvent de faire jouer votre chat le plus possible.  

Les bénéfices sont nombreux :  

  • limite la prise de poids et permet de rester en forme 
  • lutte contre l'ennui 
  • aide à la stimulation cognitive 
  • simule la chasse pour rester connecté à ses instincts naturels 
  • renforce votre relation de complicité (dans le cas des jeux humain/félin) 

 

Mais vous êtes nombreux à nous dire que votre chat n'aime pas jouer, qu'il ne fait que dormir ou se reposer. Que faire, donc ?  

 

Relativisez 

A moins que vous ne soyez toute la journée à la maison, vous ne savez pas ce que fait réellement votre chat pendant la journée. Peut-être a-t-il en votre absence des activités totalement différentes de celles qu'il adopte quand vous êtes avec lui ? Le seul moyen de savoir comment il passe réellement ses journées, c'est encore de l'espionner ! Vous vous rendrez compte que le jouet qu'il snobe en votre présence l'occupe peut-être très correctement durant vos absences, ou qu'il s'amuse à grimper sur son arbre à chat uniquement quand vous n'êtes pas là ! 

Webcam pour chat

 Caméra embarquée pour chat

 

Relativisez (encore) 

Le jeu est un simulacre de chasse pour le chat, et est un comportement inné pour votre animal. Même s'il a été séparé de sa mère et de sa fratrie dès la naissance et qu'il n'a pas pu apprendre à chasser de vraies proies, il sait forcément jouer, et il a obligatoirement une prédilection pour cette activité. Un chat qui ne chasse pas... ce n'est pas un chat ! 

S'il ne chasse/joue plus, c'est qu'il s'est déshabitué. Ce n'est donc qu'une question de temps avant qu'il s'y remette et y prenne goût à nouveau. 

 

Préférences et lassitude 

Dans la nature, votre chat ne chasse jamais deux fois la même proie. Il est donc stimulé tour à tour par une souris, un moineau, un lézard, une mouche, … A la maison, il est donc normal qu'une seule souris en peluche ne lui suffise pas. Il faut mettre à sa disposition plusieurs jouets différents, pour varier les plaisirs. N'hésitez pas à les cacher dans la maison pour qu'il les découvre au fur et à mesure de ses balades pour entretenir son intérêt ! Si cela ne fonctionne pas, placez-les dans une boîte trouée : il comprendra rapidement que ses "proies" sont là et il s'amusera à les attraper au travers des trous. Pensez à rangez au fur et à mesure les vieux jouets et ressortez-les régulièrement pour tourner. Son intérêt reviendra très vite !  

 

Apprenez à mieux le connaître ! 

Comme nous, nos chats ont chacun leur personnalité et leurs préférences. Il est donc important de faire des tests, et de comprendre ce qui le stimule le plus :  

  • couleurs 
  • textures : matières naturelles (fourrure, plumes ou matières végétales), plastique, caoutchouc, … Les jouets en matériaux qui se rapprochent de vraies proies sont souvent plus populaires. 
  • forme : souris, balle, cylindres, coussins, … Les jouets qui simulent une proie sont généralement plus appréciés. 
  • jouets sonore (qui couine ou avec perles, grelots, billes, papier bruissant) 
  • type de jeu : jeu à pousser (souris ou balles), jouets à griffer, jeux d'intelligence, jeux à deux (canne à pêche, plumeau) 
  • jouets électroniques (laser) 
  • jouets qui offrent une récompense : distributeurs de friandises, labyrinthes de croquettes, ... 

Griffer, grimper, sauter, font aussi partie de l'activité normale d'un chat, bien qu'il ne s'agisse pas de comportements de jeu : veillez à ce qu'il dispose de plusieurs griffoirs et d'endroits pour sauter et se percher en hauteur (arbre à chat, étagères) 

Lisez aussi : le Top 10 des jouets irrésistibles 

 

Jouez à deux 

Même le plus léthargique des chats a du mal à résister à une plume ou une ficelle agitée devant lui : dans un premier temps, favorisez les jeux avec vous, en utilisant une canne à pêche ou un plumeau. En plus de lui redonner goût aux jeux, ceci renforcera votre relation de complicité et mettra votre chat en confiance s'il est très timide. 

 

Un petit bonus : cataire/valériane 

La cataire et la valériane sont deux plantes 100% naturelles et inoffensives qui ont des effets stimulants et excitants sur nos matous. N'hésitez pas à mettre à sa disposition des jouets fourrés avec ces plantes ou à utiliser les plantes pures sur un jouet existant pour attirer votre petit chasseur et l'inciter à jouer. 

 

Soyez patient et réaliste 

Patience, patience, tel est votre maître mot. Ne forcez surtout pas votre chat à jouer : vous risqueriez de créer un stress qui le dégoûterait encore plus ! S'il joue quelques minutes mais qu'il finit par se désintéresser, laissez-le tranquille et revenez à la charge plus tard. Il est de votre responsabilité de maître de prendre le temps pour ces petites séances quotidiennes. A titre indicatif, on considère qu'un chat chasse/joue entre 1h et 4h par jour, et au minimum 30 minutes. A mesure que vous le réhabituerez à bouger, il sera plus autonome. Dans un premier temps, fixez-vous un objectif réaliste : pour un chat qui n'a plus aucune activité, 5 minutes se transformeront bientôt en 10 minutes, puis 20, ... Vous veillerez alors à ce qu'il apprenne à jouer seul, pour éviter l'ennui dans la journée. La diversité de ses jouets fera le reste.

-Nina Marini, CAT APART
Crédit photo : darkmoon1968