Mon chat se cache-t-il toute la journée. Est-il malade ?

EN SAVOIR +

Pourquoi mon chat se cache-t-il toute la journée ?

Le comportement du chat dans la nature 

Dans la nature, le chat est un chasseur solitaire. Personne ne s’occupe de lui en cas de maladie : il ne sert à rien d’appeler à l’aide, car personne ne peut l’assister. Bien au contraire, attirer l’attention sur lui quand il est en situation de faiblesse ne ferait qu’attirer des prédateurs. Un renard ou un loup ne ferait qu’une bouchée d’un chat qui n’est pas capable de courir ou de grimper aux arbres pour se protéger.

Qu'en est-il de nos chats domestiques ?

Nos chats d’appartement ont malheureusement gardé cette habitude car leur domestication est très récente et leur bagage génétique a peu évolué. Ceci est regrettable, car il est du coup assez difficile pour les maîtres de déceler une maladie. En effet, s’il a mal quelque part ou s’il est malade, il est peu probable qu’il appelle à l’aide. L’une des rares exceptions se produit dans le cas de cystites et autres affections de l’appareil urinaire, où le chat se plaint quand il va dans sa litière. Le reste du temps, le chat blessé ou malade a tendance à essayer de se cacher et à se faire le plus discret possible.  

Quoi faire ?

Il faut rester à l’écoute et faire preuve de malice. Profitez des séances de câlins pour palper Miaou sous toutes les coutures et déceler d’éventuelles plaies ou grosseurs. L’habituer à la palpation est un atout pour le préparer à d’éventuelles visites chez le vétérinaire dans le futur. S’il se plaint quand vous le touchez, il est probable qu’il ait mal. Attention, certains chats n’aiment pas être touchés à certains endroits (ventre ou arrière train) : il s’agit alors d’un manque de tolérance au contact qui n’a rien à voir avec la douleur. Vous connaissez votre chat mieux que quiconque et vous êtes la personne la plus à même de savoir faire la différence entre douleur et envie d’être tranquille, mais en cas de doute : direction le vétérinaire !

Important : Observez votre chat

Observez aussi tout changement d’attitude chez Minou, notamment s’il essaye de se réfugier dans un coin pour se cacher et où il ne va jamais, en particulier s’il refuse d’en sortir.  Une attitude apathique, des pupilles très serrées (myosis), des yeux à demi clos en permanence sont aussi le signe d’une possible maladie ou d’un mal-être (à ne pas confondre avec de longues siestes qui sont normales et saines !).

Pour conclure

Globalement, le changement de comportement brutal est un signe à ne pas négliger. Il y a quelques mois, notre Charlie sortait beaucoup et était donc plus exposé aux blessures et aux maladies que quand il reste à l’intérieur. Un soir, alors que nous lui servions à manger, il n’a présenté aucun intérêt pour la nourriture. Plutôt glouton de nature, ceci était très inhabituel de sa part ! Les croquettes n’ayant pas eu de succès, nous avons essayé une boîte humide et des friandises qui sont normalement irrésistibles pour lui. Encore un échec. A la place, il est même allé se cacher sous le lit. Il ne voulait pas se faire attraper, mais il n’avait plus de force et n’a pas pu se débattre. Direction les urgences vétérinaires. Après un ou deux jours d’antibiotiques, il gambadait à nouveau !