Adopter un deuxième chat : bonne ou mauvaise idée ?

Dois-je adopter un deuxième chat pour tenir compagnie au premier ? C’est la question que de nombreux maîtres se posent pour éviter que leur matou ne s’ennuie en leur absence ! CAT APART vous invite à explorer quatre questions qui seront essentielles pour déterminer si vous êtes un bon candidat pour adopter un compagnon pour votre chat.

EN SAVOIR

Plus de détails

EN SAVOIR +

Adopter un deuxième chat : bonne ou mauvaise idée ?

Dans la nature, le chat est un animal territorial. Cela signifie qu’il dispose d’un territoire qu’il ne partage pas. A l’exception de la chatte qui élève ses petits avant le sevrage et des situations d’accouplement (qui ne durent pas plus de quelques minutes), les chats ne sont pas réellement amenés à fréquenter leurs congénères. Si certains peuvent très bien s’entendre suivant leur caractère et leur sociabilité, prétendre que votre animal a besoin d’un compagnon pour lui tenir compagnie est un sentiment purement anthropomorphique. Pourtant, si deux chats s’entendent bien (et les exemples sont nombreux, fort heureusement !), cela peut être une réelle opportunité pour enrichir leur environnement. Afin de vous décider, répondez aux quatre questions ci-dessous.

1. L’environnement de votre chat est-il suffisamment riche ?

Si vous avez le sentiment que Miaou s’ennuie, la première étape consiste à se demander s’il dispose de suffisamment d’accessoires et aménagements pour satisfaire ses instincts naturels (jouets, griffoirs, arbres à chat). Enrichir son environnement de cette manière est déjà un excellent moyen pour commencer, avant de songer à adopter un deuxième chat !

2. Votre chat est-il sociable ?

Quand vous l’avez adopté, votre matou jouait-il avec ses frères, ses sœurs, ou avec ses congénères au refuge ? Restait-il dans son coin ? Un chat non sevré, insuffisamment socialisé ou timide avec sa fratrie ne sera probablement pas un bon candidat pour une collocation.

Si vous ne connaissez pas le degré de sociabilité de votre matou, peut-être serez-vous tenté pour devenir famille d’accueil pour un refuge ou une association de protection des animaux. Un chat sera placé chez vous le temps de lui trouver une famille définitive. Ceci est un bon moyen pour observer la réaction de votre animal sans engagement. Qui sait ? La cohabitation pourrait très bien se passer, et le petit pensionnaire pourrait finalement élire domicile chez vous de façon permanente !

3. Le territoire est-il suffisamment grand pour deux chats ?

Pour que la cohabitation se passe bien, il est nécessaire d’organiser votre maison en conséquence (voir notre article : Comment faire pour que mes chats s’entendent bien ?). Si votre appartement est petit et que votre chat présente déjà des signes d’anxiété liés au manque d’espace et à l’enfermement, introduire un congénère risque de créer encore plus de tension en raison de la compétition. Si au contraire vous disposez de nombreux espaces et/ou d’une possibilité de sortir, la cohabitation sera d’autant facilitée.

4. Adopter deux chats d’une même portée ?

Pour optimiser les chances d’une cohabitation réussie, l’idéal est d’adopter deux chatons issus de la même portée : sauf cas rare, ils s’entendront très bien. Bien sûr, cela constitue une décision à prendre pour une première adoption !

-Nina Marini, CAT APART
Crédits photo : Heinzlein