A l'aide ! Mes chats ne s'entendent pas bien !

AUTRES PRODUITS
EN SAVOIR +

A l'aide ! Mes chats ne s'entendent pas bien !

Vos chats sont-ils agressifs l'un envers l'autres ? L'un des deux harcèle-t-il l'autre ? Avez-vous constaté une augmentation des comportements de griffades, ou l'apparition de marquage urinaire ? Si vous avez répondu "oui" à au moins une de ces questions, vos chats souffrent probablement de problèmes de cohabitations. Exception faite de matous particulièrement sociables ou ayant grandi ensemble (chatons de la même fratrie), nos chers félins ne sont pas réellement faits pour vivre ensemble. Ils sont naturellement très territoriaux et vivre dans un espace clos comme un appartement peut constituer un challenge pour eux. Suivez nos six conseils faciles à mettre en place et adoucissez les mœurs de Minou et Minet.

1. Buffet à volonté

Le manque de nourriture est un facteur de stress important pour nos matous, qui ont l'habitude de prendre 15 ou 20 mini repas dans la journée et qui peuvent se trouver en concurrence pour manger si les ressources se font rares. Pour apaiser les tensions, il est indispensable de proposer de la nourriture à volonté (gamelles pleines toute la journée) et dans au moins deux gamelles placées dans des pièces différentes.

2. Plusieurs litières

La règle d'or dans les foyers comptant plusieurs chats est d'avoir autant de bacs à litière que de chats, plus un. C’est-à-dire que pour deux chats, vous devriez idéalement avoir 3 bacs, en tous cas difficilement moins de deux. Si vous avez trouvé de l’urine ou des déjections en dehors du bac, il y a fort à parier que votre pauvre matou n'a pas pu aller dans sa litière car elle n'était pas sur son territoire. Multiplier les toilettes, en complément d'un accès à l'extérieur (si cela est possible), est indispensable.

3. Enrichir l'environnement

Bien souvent, en cas de problème de cohabitation, on constate que l'un des deux chats a une légère tendance à l'hyperactivité. Il cherche l'interaction avec l'autre qui, beaucoup moins sociable, préfère fuir ! Pour que votre harceleur laisse le timide tranquille, la meilleure solution consiste à l'occuper : fournissez-lui plusieurs griffoirs et jouets à utiliser en votre absence ou quand il s'ennuie. Des séances de jeu interactif avec vous sont aussi à encourager. Enfin, un poste d'observation sur la rue, ou encore un aquarium peuvent capter son attention et l’aider à se canaliser.

4. Offrir des lieux d'isolement et de repli

En parallèle, il est important que Timide dispose de plusieurs zones où il peut s'isoler pour se sentir en sécurité. Voici quelques exemples : sous le lit, en haut d'une armoire, sur une étagère, dans un placard, en haut de l'arbre à chat, dans une niche/maison pour chat, dans un arbre (si l'accès à l'extérieur est possible), ... Veillez à ne pas fermer les portes des pièces de votre appartement, sauf si une pièce est absolument interdite. Ainsi, il peut se réfugier dans la pièce de son choix et se sentir tranquille.

ATTENTION: un territoire mouvant

Il a été observé que le territoire de vos chats évolue plusieurs fois durant la journée. C'est étonnant, mais bien réel ! C’est pourquoi nous vous conseillons d'installer plusieurs griffoirs, gamelles, litières et cachettes, et de ne pas laisser les portes fermées : de cette façon, vous êtes sûr que vos deux chats y ont accès à tout moment de la journée.

chat dans un carton

5. Ne pas intervenir

Bien que cela soit difficile, il est déconseillé d'intervenir lorsque vos chats se jaugent et se testent : miaulements, feulements et poils hérissés sont importants pour leur communication. Vous ne devez pas vous en mêler ! Ne vous interposez qu'en cas d'agression très violente qui menacerait la santé de l'un d'entre eux.

6. La thérapie par phéromones

Elle se révèle très efficace lors de problèmes de cohabitation. Elle se présente sous forme de diffuseurs à brancher sur une prise de courant, ou en spray (Feliway, Felifriends). Les substances émises sont la version synthétique des phéromones naturellement produites par le chat pour baliser son territoire et se sentir chez lui. Leur utilisation est le plus souvent une aide précieuse pour apaiser les tensions entre vos Miaous.

 

Vous le voyez, peu de choses sont réellement nécessaires pour aider vos félins adorés à vivre ensemble : c’est une question d'organisation ! Ne les forcez pas à s'apprécier et à rester ensemble : il est peu probable que cela fonctionne… s'ils apprennent à se tolérer, ce n'est déjà pas mal ! Si malgré nos conseils vos deux matous peinent à s'entendre, n'hésitez pas à faire appel à l'un de nos Comportementalistes pour une consultation personnalisée qui vous aidera à y voir plus clair.

 

-Nina Marini, CAT APART

Crédits photo : Unsplash et Counselling