Comment s'organiser avec un chat pendant les vacances ? Agrandir l'image

Comment m’organiser avec mon chat pendant les vacances d’été ?

La période des vacances d’été est arrivée et vous vous demandez peut-être comment vous organiser avec votre petit félin pour partir sereinement. N’oubliez pas qu’il est important de prévoir ce moment à l’avance pour tout planifier, et ainsi éviter les désagréments liés aux changements pouvant être stressants pour votre animal.

EN SAVOIR

Plus de détails

  • Livraison prévue à partir du 24/10/2019

Disponibilité :

Aucun point de fidélité pour ce produit.


AUTRES PRODUITS
EN SAVOIR +

Nos matous sont des animaux territoriaux, ce qui veut dire qu’ils sont très attachés à leur lieu de vie. Et même si le chat peut avoir un caractère indépendant, nombreux sont ceux qui ont aussi tissé d’importants liens sociaux avec nous, leurs Humains. C'est particulièrement le cas pour les chats d’intérieur qui ont du mal à supporter notre absence trop longtemps.

Alors, quelle solution choisir pendant vos départs ?

Si vous avez décidé de le laisser à la maison :

Il est préférable de ne pas vous absenter plus d’une semaine. Ceci dépend bien sûr de l'individualité de votre chat, et vous seul connaissez sa personnalité. Pour un chat particulièrement attaché à vous, 3 ou 4 jours peuvent déjà être très longs : durant votre séparation, votre minou va se retrouver seul nuit et jour, et risque donc de s’ennuyer.

Afin de remédier à cela, il faut prévoir que votre voisin ou une personne de confiance vienne deux fois par jour (c’est l’idéal), matin et soir, pour le visiter, le nourrir, lui changer sa litière. Si votre chat le souhaite, cette personne pourra jouer avec lui et le câliner. Ainsi, en plus de prendre bien soin de lui, votre "cat-sitter" pourra aider votre félin préféré à souffrir moins de votre absence. Malheureusement, cette situation anxiogène peut engendrer des comportements indésirables comme la malpropreté, ou encore des conséquences physiologiques comme la chute des poils ou une réduction de l'appétit.

Au moment de votre départ, n’oubliez pas de préparer tous ces petits détails pour son bien-être :

  • un distributeur de croquette à sa disposition pour être sûr qu’il ne manque de rien. Ceci vous permettra de contrôler son alimentation en cas d’embonpoint ou de régime spécial, ou simplement de faire en sorte qu’il ait toujours des croquettes à disposition ;
  • une fontaine à eau pour chat, afin qu’il puisse s’hydrater à volonté sans risque de manquer ;
  • un maximum de jouets accessibles, conçus pour lui et qu’il affectionne particulièrement pour éviter qu’il ne s’ennuie trop ;
  • son arbre à chat, son griffoir et son panier pour qu’il puisse se défouler et se reposer comme il le souhaite ;
  • donnez à la personne qui va le garder son dossier médical ainsi que les coordonnées de votre vétérinaire en cas d’urgence. Accompagnez ceci d'une lettre attestant que cette personne a la garde de votre petit félin et que vous l'autorisez à prendre des dispositions en votre absence ;
  • n’oubliez pas non plus de lui laisser libre accès à toutes les pièces de la maison afin qu’il puisse explorer son territoire comme il le souhaite et comme il en a l'habitude.

 

Si vous partez plus d’une semaine et que vous ne pouvez pas le prendre avec vous :

Pour les absences plus longues liées aux vacances d’été qui sont souvent de 2 à 3 semaines, nous vous recommandons la solution de garde.

Si cela est possible, vous pouvez le confier à un membre de la famille ou à un proche.

Il existe aussi des structures de garde à domicile : une personne de confiance installée chez vous s’occupe de votre chat toute la journée, et par la même occasion surveille votre domicile des intrusions éventuelles.

Sinon, vous pouvez choisir la solution d’une pension de qualité, en vous assurant au préalable que celle-ci est digne de confiance. Demandez un rendez-vous pour visiter les lieux et rencontrer le personnel qui s'occupera de Minou. Bien entendu, ce lieu doit être conçu pour accueillir votre animal dans les meilleures conditions. Même si cette solution n’est pas toujours la meilleure, car vous le détachez de son territoire, elle reste une bonne alternative dans la mesure où il ne sera pas seul pendant cette longue période. Encore une fois, la personnalité de votre chat, que vous connaissez mieux que quiconque, vous aidera à prendre la meilleure décision possible.

Au moment de votre départ, n’oubliez pas :

  • les croquettes et les boîtes qu’il a l’habitude de manger ;
  • ses jouets préférés ;
  • son griffoir et son panier ou coussin sur lesquels il aura déposé ses propres phéromones ;
  • son carnet de santé et les coordonnées de votre vétérinaire habituel ;
  • de lui mettre un collier avec un pendentif sur lequel sont inscrites les coordonnées des personnes qui gardent votre petit baroudeur.

 

Si vous avez décidé de l'emmener avec vous en vacances :

Cette solution est certainement une des meilleures pour les départs de plus d’une semaine.

Pour cela, dans l’idéal, vous pouvez limiter le stress lié aux déplacements et aux transports en utilisant la méthode d'apprentissage par habituation dès qu’il est petit. Ceci signifie que vous habituez votre chaton à être placé dans sa caisse de transport, à se rendre à l'extérieur de la maison, à prendre la voiture ou le train, etc. S'il est familiarisé très jeune à ces situations, il y réagira beaucoup mieux à l’âge adulte.

Si votre petit compagnon à quatre pattes est déjà grand, préparez-le à aller dans sa cage de transport sans le forcer, quelques semaines avant votre départ, afin de diminuer le stress lié à l’enfermement.

Faites lui faire quelques tours de voiture de temps en temps pour qu’il se rende compte qu’il n’y a pas de danger.

Il se prêtera alors plus volontiers à cette aventure, surtout si vous vous rendez souvent sur le même lieu de vacances. Il y retrouvera à chaque fois ses marquages qui le rassureront dès son arrivée.

Au moment du départ, n’oubliez pas les fondamentaux :

  • emportez une gamelle de voyage avec de l’eau à disposition ;
  • ne le nourrissez pas avant de partir (12h maximum) pour éviter les petits désagréments, surtout si le trajet est long ;
  • prévoyez un pare-soleil dans la voiture pour éviter les coups de chaleur et ne le laissez pas dans la voiture pendant votre repas au bord de la route ;
  • prenez son carnet de santé et sa carte d’identification avec vous et n’oubliez pas de vérifier le rappel de ses vaccins chez votre vétérinaire ;
  • durant le trajet, pour sa sécurité et la vôtre, ne le sortez jamais de sa cage ;
  • évitez d'ouvrir les fenêtres de la voiture de son côté car votre chat est fragile des oreilles et peut être sujet aux otites ;
  • prenez avec vous plusieurs linges de maison en cas de petit accident de pipi ;
  • emportez avec vous ses croquettes et ses boîtes humides habituelles, sa maison de toilette ou son bac à litière ;
  • équipez-vous d'une trousse de secours en cas d'incident ;
  • cherchez avant votre départ l’adresse et le numéro de téléphone du vétérinaire le plus proche de votre lieu de vacances et mettez-le dans votre portefeuille ou votre calepin pour appeler en cas d’urgence ;
  • mettez-lui un collier sécurisé avec un médaillon sur lequel sont gravées vos coordonnées.

Vous comprendrez donc qu’il n’y a pas forcément de situation idéale : c’est à vous, en fonction de vos contraintes et surtout en fonction du caractère de votre petit acolyte que vous connaissez mieux que quiconque, que vous saurez choisir la meilleure des solutions pour son bonheur et son bien-être.

- Benoît Séry
Comportementaliste Félin