Que dois-je donner à manger à mon chat pour qu’il soit en bonne santé?

L’alimentation de nos chats d’appartement joue un rôle crucial dans le maintien de leur bonne santé, et de leur équilibre. Comment les nourrir pour leur assurer tonicité et vitalité, tout en leur faisant plaisir?

EN SAVOIR

Plus de détails

ACCESSOIRES
EN SAVOIR +

Que dois-je donner à manger à mon chat pour qu’il soit en bonne santé?

Que dois-je donner à manger à mon chat pour qu’il soit en bonne santé?

Une alimentation comme dans la nature ?

Nos chats domestiques d’appartement ont comme seule source d’alimentation celle que nous leur procurons. En effet, privés de sortie, ils ne peuvent pas chasser des proies sauvages telles que de petits oiseaux ou des souris. Il est alors essentiel que l’alimentation que nous leur donnons corresponde à leurs besoins spécifiques en tant qu’espèce. En effet, nos chers félins sont des carnivores stricts. Dans l’idéal, leur alimentation doit rester naturelle, avec un pourcentage en protéines animales élevées. Attention, certains produits contiennent des protéines végétales qui ne sont pas adaptées pour eux. L’alimentation doit également autant que possible être dépourvue d’ingrédients chimiques tels que des colorants ou des arômes artificiels. Les besoins alimentaires dépendent également des conditions de vie de nos petits matous, qui varient d’un animal à l’autre. En effet, chaque étape de la vie de votre chat implique que vous adaptiez ses apports nutritionnels à ses besoins physiologiques du moment (chaton, femelle allaitante, chat adulte, castré ou non etc.) et à ses modes d’alimentation.

Les besoins physiologiques de votre chat ne suffisent pas à lui donner envie de manger.

L’appétence, c’est-à-dire ce qui éveille l’envie de manger, diffère d’une espèce à l’autre et d’un individu à l’autre. Nous, les humains, pouvons être sensibles à la jolie présentation d’un plat, à son odeur qui suggère déjà son goût, car nous anticipons en quelque sorte un plaisir. Nos compagnons félins sont sensibles, pour leur part, à l’odorat. C’est par cette première investigation olfactive qu’ils vont juger de l’intérêt pour l’alimentation que vous lui présentez. Le goût n’intervient qu’ensuite. Cette exploration est tellement essentielle que certains chats atteints d’un trouble de l’odorat (ce qui peut être le cas suite à un coryza) doivent apprendre à utiliser d’autres sens pour identifier leur nourriture ! 

Chaton dans ses croquettes

Satisfaire la nécessité d’appétence suffit-il ?

Les habitudes alimentaires mises en place lorsqu’ils sont chatons vont influencer leurs préférences et donc une certaine souplesse dans leur alimentation future. Un aliment présenté avant le sevrage aura tendance à être plus appétant à l’âge adulte qu’un nouvel aliment. Il est donc important de distribuer à un jeune chat une alimentation aussi variée que possible pour éviter un adulte trop difficile. Il convient de se rappeler que comme nous, chaque chat a ses goûts et ses préférences en termes culinaires, en fonction de son vécu et de son histoire. Si votre chat adulte n’a pas été habitué tout jeune à différentes saveurs et textures, il sera nécessaire de lui faire essayer plusieurs marques et recettes pour trouver celles qui lui conviennent le mieux. Il est essentiel que l’alimentation que vous proposez à votre chat réponde non seulement à ses besoins physiologiques, mais également aux comportements qu’il adopte pour s’alimenter. Lui apporter une alimentation adaptée avec des produits 100% naturels, dès le plus jeune âge, est un gage de santé, de tonicité, de bien-être. Cela contribuera à l’amélioration des conditions de cohabitation avec votre compagnon.

– Adapté du Dr Marie-Laure Dutil, Psychologue et Comportementaliste Animalier
Humanimalis